Pays Basque

Culture et traditions

Le Pays Basque ou Euskal Herria en basque est une terre de culture et de traditions. Sa langue, son art, ses sports et son histoire sont uniques au monde et forment son identité culturelle. Il a su les préserver à travers les années malgré l’influence des civilisations extérieures. Grâce à des habitants attachés à leurs origines, le Pays Basque a gardé au fil des siècles une culture et des traditions riches. De la France à l’Espagne, on retrouve cette identité culturelle dans toutes les villes et villages de son territoire.

Même si la civilisation ancestrale du peuple basque reste à ce jour mystérieux, ils ont toujours veillé à transmettre leurs valeurs à chacune des générations. Les basques chérissent leurs familles tout comme ils sont farouchement attachés à leur langue.

Histoire du Pays Basque

Le Pays Basque a été habité depuis la nuit des temps comme en témoignent les sépultures, dolmen et grottes datant de la préhistoire, éparpillées sur son territoire. Mais l’origine de son ethnie demeure encore mystérieuse. Les scientifiques s’accordent toutefois à dire que le peuple basque est à ce jour le groupe ethnique le plus ancien de l’Europe. Découvrons brièvement l’histoire du Pays Basque :

Les époques successives ont façonné l’histoire du Pays Basque. Les grottes préhistoriques d’Isturitz et d’Oxocellaya auraient servis d’abris au peuple basque avec les sépultures. 600 ans avant JC, les Basques apprirent le travail du bronze et du cuir des Celtes qui se sont installés dans le territoire à cette époque.

En 150 avant JC, le Pays Basque est envahi par les Romains qui s’y installèrent pendant plus de 500 ans puis par les Wisigoths en l’an 470. En 507, ce sont les Clovis et les Francs qui assiègent les Wisigoths mais sont chassés par les Basques en 561.

A la fin du VIIème siècle, les musulmans envahirent le pays en assiégeant la ville de Cordoue. En 778, Charlemagne ordonna la bataille de Ronceveaux pour reprendre le territoire des mains des musulmans mais échouent en perdant leurs chefs dont le comte de Roland. D’où la célèbre chanson de Roland, popularisé au XIème siècle.

Le royaume de Navarre naît au milieu du XIIème siècle. Ce royaume est né de l’union des basques. Si la Vasconie, située au Nord, retrouve son indépendance, la région Gascogne est rattachée à l’Aquitaine à la mort de son duc.

An 1153, la Gascogne et l’Aquitaine deviennent du royaume d’Angleterre suite au mariage de la duchesse d’Aquitaine avec le roi d’Angleterre. Ce royaume dura jusqu’à la fin du XIIIème siècle.

L’époque la plus marquante après cette période est la guerre de cent ans, opposant la France et l’Espagne. Durant cette guerre, le royaume de France regagne Le Labourd et la Soule. Les tensions durèrent jusqu’au milieu du XIXème siècle.

De ces invasions et royaumes successifs subsistent des vestiges, des architectures et des traditions qui forment l’identité culturelle de l’actuel Pays Basque.

Une terre de tradition

Si le Pays Basque est appréciée de tous pour ses paysages, ses traditions bien ancrées font également partie de ces charmes. Un séjour au Pays Basque vous donnera l’opportunité de comprendre l’étendue de sa culture. La découverte du territoire sera incomplète sans en apprendre un peu plus sur sa langue, ses fêtes, sa gastronomie ou encore ses sports.

La langue basque fait partie intégrante de l’identité culturelle basque. Ce qui rend cette langue si singulière est surtout son origine encore méconnue. Cette langue vivante ne ressemble à aucune autre mais le peuple basque la maîtrise.

Les fêtes basques animent ses régions tout au long de l’année. Les manifestations et festivals, fortement liés à la religion sont incontournables pour les amateurs de culture.

La découverte de la gastronomie est également une autre manière de découvrir la particularité de cette superbe région. Son terroir produit en effet des produits de qualité, à l’origine de spécialités succulentes que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Les sports comme la pelote basque et les ancierros figurent parmi les sports emblématiques du pays. On trouve dans les villages et villes du pays un terrain dédié à leur pratique.

Bref, on ne peut prétendre découvrir le Pays Basque sans comprendre la complexité de sa culture. C’est ce qui fait de la région Euskal Herria ce qu’elle est.